Les savants étudient les lois de l'univers physique. Ce monde visible est le côté face d'une médaille. Le revers de la médaille, c'est le monde invisible, qui a aussi ses lois. Derrière ces lois, il y a la Loi Merveilleuse qui maintient l'univers en cohérence.

Ce qui est vrai pour l'Univers dans sa globalité l'est également pour chacune de ses parties. L'être humain, avec son corps, son mental et son âme, est donc soumis à la même Loi Merveilleuse que l'Univers entier. Pourquoi Merveilleuse ? Parce que la connaissance et le respect de ses règles nous confèrent une puissance merveilleuse. La connaissance des lois de l'invisible nous donne la capacité de diriger avec sûreté le navire de notre vie.

Nous souhaitons toutes et tous grandir en esprit et en sagesse. La Clé, c'est d'ASPIRER à devenir meilleur ; cela suppose que nous soyons conscients à chaque instant de nos pensées et émotions. Nous comprenons aisément que cette exigence est incompatible avec une vie trépidante et exubérante.

ASPIRER à la Sagesse, c'est pratiquer la Pensée Juste, la Parole Juste et l'Action Juste. L'Action appartient au monde visible, la Pensée appartient au monde invisible. Chaque action commence avec une pensée. Action, Parole et Pensée sont Une.

Aspirer à la dimension spirituelle signifie s'Efforcer. C'est exactement cela qu'on appelle Prier.

Chacune et chacun jouit d'une qualité de vie harmonisée avec sa vie intérieure et c'est ce qui explique que les scénarios catastrophes que nous imaginons ne se produisent pas. Les scénarios étrangers à notre psychisme ordinaire ne peuvent pas se produire. Il suffit d'être fidèle à sa conscience, de toujours faire de son mieux à chaque instant, puis de s'en remettre au cosmos pour le reste ; la vie prendra soin de nous. Voilà pourquoi on qualifie la loi de l'invisible de « merveilleuse ».

L'invisible se fera visible si sans relâche nous nous appliquons à mettre en cohérence nos pensées, nos paroles et nos actes. Chaque mouvement d'impatience, d'orgueil, de colère, de cupidité, de peur, chaque crispation, même si cela ne dure que le temps d'un battement de paupière, retarde notre Eveil. Toutes ces pensées sont des pollutions qu'il nous faut éliminer jusqu'à ce que notre esprit brille comme une étoile.

Vous direz peut-être que je vous demande de me croire sur parole. Il n'en est rien, je ne fais que vous transmettre le flambeau de la Connaissance. Je sais toutefois que ma parole ne suffira pas, alors j'ai un objet précieux à vous offrir. Je dis qu'il est précieux parce qu'il s'agit d'un livre qui vous propose de profiter d'expériences faites sans l'interprétation personnelle de leur auteur. Son titre est « Témoins Posthumes ».

Vous savez que certains médiums sont capables de déplacer sans contact un morceau de sucre, une cuillère ou même un œuf. On les appelle médiums à effets physiques parce que c'est dans les manifestations physiques qu'ils excellent. Ce ne sont pas des charlatans, il n'y a là ni fraude ni mystère. Ce qui rend ces mouvements possibles, ce sont nos corps spirituels. Parmi ces derniers, le plus en affinité avec le corps physique est le corps vital. La matière de ce corps est si diffuse que notre vue ne peut le percevoir ; cependant, un médium peut, par la force de sa volonté, rendre ce corps vital suffisamment « solide » pour déplacer devant vous des petits objets. Le magicien est incapable d'une telle prouesse. Les fantômes sont eux aussi des entités dont la matière peut, comme notre corps vital, passer à travers les molécules de matière physique. Ce sont des Esprits qui vivent autour de nous à l'abri de notre regard. Ils nous voient, ils peuvent s'assoir dans nos fauteuils ou, s'ils veulent qu'on remarque leur présence, faire tinter une clochette, répandre une odeur ou encore créer un courant d'air. Comment en sommes-nous certains ? La plupart de ces fantômes sont des humains décédés qui désirent donner des nouvelles à leur famille ou demander qu'on ne les oublie pas. Ils veulent nous faire savoir qu'ils sont aussi vivants ou plus vivants que nous les Terriens. Pour ce faire, ils recourent aux médiums. Si vous n'avez pas de médiums dans votre entourage, « Témoins Posthumes » peut vous convaincre. Il s'agit du récit d'expériences réalisées au début du vingtième siècle par une équipe médiumnique réunie autour d'un homme providentiel. L'auteur du récit, G. Bourniquel, était rationaliste dans l'âme mais d'abord farouchement attaché à la vérité. Pour se faire une idée définitive sur l'existence d'Esprits autour de nous, il a formé une petite équipe d'excellents médiums. Lors de réunions, ceux-ci interrogeaient les Esprits qui se présentaient et sélectionnaient les messages venant d'entités totalement inconnues de quiconque ; enfin, ils vérifiaient sur le terrain l'exactitude des déclarations. Voici ce qui s'est passé : les médiums se sont aperçus que, souvent, les Esprits qui se communiquaient avaient croisé les membres du groupe présent sur le chemin qu'ils avaient pris pour venir à leur rendez-vous. Percevant le don de médiumnité de ces personnes, ces Esprits comprenaient qu'ils pouvaient aider ou être aidés, et ils offraient de coopérer. Les expériences médiumniques de Bourniquel ont démontré que ces Esprits avaient bien été incarnés récemment dans la région, alors que les noms des lieux où ils avaient vécu avaient été modifiés au cours du temps, et que les traces de leurs habitations avaient disparu des plans. La sincérité et le sérieux de Bourniquel ne peuvent être mis en doute. Lisez vous-mêmes « Témoins Posthumes » ainsi qu'un autre ouvrage du même auteur, réalisé en collaboration avec Gabriel Delanne, « Ecoutons les Morts ». Je vous recommande aussi « La Survie », œuvre de Rufina Noeggerath, qui relate des témoignages de qualité transmis par des Esprits de l'Au-delà.

A lire : "Témoins Posthumes" de G. Bourniquel